Introduction

Cet atelier a été pensé notamment pour les parents…ces illustres inconnus bien souvent ! Il est temps que nous prenions conscience de leurs lourdes responsabilités en terme d’éducation ainsi que de leurs souffrances et de leurs questionnements. .. D’autre part, il nous semble indispensable de collaborer avec eux pour réussir l’accompagnement de leurs ados.

Nous avons voulu aussi donner des outils à ceux qui souhaitent commencer le parrainage d’un ado – à plus ou moins long terme…jusqu’à ce qu’il soit « sur orbite » c’est-à-dire autonome spirituellement et dans la vie en général.

La famille de l’ado est le terrain dans lequel sont plantées ses racines. C’est le nid où il a été aimé dès le premier jour ou la galère où l’amour et le bonheur n’existent pas.

Si nous voulons bien le comprendre et l’accompagner, il est important  de savoir où l’ado est planté !

La famille contient pour nous animateurs une mine d’informations précieuses. Elles peuvent nous permettre d’être plus performants, de « viser » plus finement pour aider un ado. 

Par ailleurs, la famille peut devenir hélas un lieu d’incompréhension et de souffrance de part et d’autre. (parents et ados)… :

Il semble parfois que personne ne parle plus le même langage. C’est la guerre…qui laisse sur le carreau les parents dans la détresse et les ados dans la révolte !

 Nous aborderons quelques domaines dans lesquels nous pouvons  nous rendre utiles auprès des parents 

 Cet atelier ne peut tirer sa substance de règles, de lois, de principes établis car autant de familles, autant de cas différents et peut-être uniques.

 Je souhaite qu’il soit un tremplin vers une meilleure compréhension des réalités actuelles du monde de l’adolescence –(côté cour et côté jardin).    qu’il déclenche une profonde réflexion de notre part, une nouvelle motivation et surtout une humble remise en question.

 Beaucoup d’espaces sont encore inexploités, notamment du côté des familles. Nous avons beaucoup de choses à recevoir et à apprendre pour opposer au « Présent siècle mauvais » des répliques « meurtrières » et remplir nos filets d’ados. pour le Seigneur.

I. Communiquer avec les familles

Comment ?. Comment gagner la confiance ?

La communication, c’est le point de départ d’un parcours réussi avec les familles. Se parler, s’écouter, c’est commencer à marcher avec confiance, ensemble, au-devant de défis à relever, de combats à gagner, d’ados à sauver. 

Là encore, impossible d’emboîter un cadre sur un style de famille !

Le paysage de la famille fourmille de situations différentes (dans le beau et dans le laid).En voici quelques-unes…:

  • Un vrai père, une vraie mère ! (c’est le pied).
  • Une famille monoparentale
  •                   recomposée  
  •                   chrétienne
  •                    non chrétienne
  • Parents en guerre
  •               divorcés
  •               veufs
  •               malades – handicapés
  •              en détresse financièrement
  •              étrangers
  • Père ou mère alcooliques ou autre addiction(dont ils ont honte)
  •                       violents, grossiers, voleurs  etc  Et bientôt des parents de même sexe.

Les méthodes d’éducation rencontrées sont multiples également :

  • Les parents permissifs et inconditionnellement confiants.
  •                     stricts et inquiets qui surveillent.
  •                     copains
  •                    tuteurs
  •                    qui organisent leur vie
  •                    laxistes qui considèrent que c’est leur vie !
  •                   qui les couvent
  •                   qui les jettent hors du nid avant qu’ils ne sachent vraiment voler.

 C’est dans cette jungle insoupçonnable de complexité que nous allons cependant recevoir des éclairages pour comprendre l’ado et c’est là aussi que nous allons découvrir des situations impensables et entendre des appels au secours pathétiques de la part des parents.

 II. La stratégie de communication

Ce qu’il ne faut pas faire :  

  • Ne pas se précipiter
  • Ne pas parler trop vite de solutions – attendre d’avoir plusieurs sons de cloches
  • En attendant d’y voir un peu clair, adopter un langage apaisant, consolant 
  • Pas de langages faciles et de recettes toutes faites qui s’avèrent décevantes quand on s’avise de les mettre en pratique.
  •   Ne pas parler du haut de notre foi biblique comme des faiseurs de miracles.

 Ce qui est conseillé :

  • REFLECHIR
  • ETRE ANIME DE LA COMPASSION ET DE L’AMOUR DE JESUS.
  • PRIER  sincèrement.
  • OBSERVER  car si vous priez  sincèrement, le Seigneur va vous donner une opportunité qu’il ne faudra pas manquer.
  •  PERSEVERER
  • PARTAGER  avec un ami dans lequel vous avez confiance ou avec votre responsable spirituel.
  • Etre PSYCHOLOGUE dans certains cas.
  • TENIR COMPTE du contexte 
  • ETRE SOUPLE – ne pas s’offusquer de certaines situations. Rien n’est impossible à Dieu. 
  • COMPTER SUR l’assistance du St Esprit qui peut faire tomber des murailles.

 COMMENT GAGNER LA CONFIANCE DES PARENTS ET DES ADOS

 Les ados : 

  • Entrez dans leur monde .
  • Parlez avec eux – intéressez-vous sincèrement à ce qu’ils font. 
  • Aidez-les à réaliser un rêve.
  • Faites-leur découvrir qu’ils ont un talent.
  • Encouragez-les à le croire et à travailler (musique, théâtre, dessin ou autres...)
  • S’ils pensent n’être doués pour rien  apparemment,  cherchez dans leur vie ce qui pourrait les mettre en valeur.
  • Suivez leur évolution.
  • Aidez- les à prendre confiance en eux-mêmes.  N’oubliez pas leur anniversaire.
  • Devenez leur confident. Ecoutez leurs histoires d’amour…soyez un grand frère ou grande sœur – veillez pour que l’éveil des sentiments ne soit pas douloureux ou destructeur. 
  • Faites-leur sentir que vous êtes concernés par leur avenir.
  • Donnez vos coordonnées afin qu’ils puissent vous joindre n’importe quand.
  • Que, de toute manière , ils sachent qu’ils  comptent pour vous et que vous êtes prêts à faire l’impossible pour les aider. Ils ont besoin de leur dose d’amour absolu. (cf dépliant ADN)

 Les parents :

  • Si l’occasion vous en est donnée, aidez-les  pour certaines contraintes administratives – scolaires ou autres.
  • Restez disponibles sans vous ingérer dans leurs affaires familiales.
  • Soyez auprès d’eux une présence opportune, discrète et inspirée.
  • Organisez des rencontres judicieuses avec d’autres parents qui vivent des situations similaires. Favorisez les partages.
  • Invitez  des professionnels de  santé et psychologues  chrétiens.
  • Dédramatisez dans certaines situations.
  • Informez  (programmes culturels, voyages, manifestations sportives, bons concerts,  rencontres et camps d’ados chrétiens  -  etc…)  Offrez de bonnes littératures chrétiennes (lisez-les avant)
  • Intéressez-vous aux orientations scolaires et professionnelles de l’ado.
  • Communiquer vos programmes d’animation. 
  • Demandez-leurs conseils s’ils sont accessibles
  • Si vous êtes sans nouvelles depuis un certain temps, manifestez-vous discrètement. Montrez que cette absence ne vous laisse pas indifférent. .
  • Soyez ponctuels
  • Respectez les dates et les programmes annoncés.
  • Faites des comptes rendus.
  • Impliquez-vous sincèrement avec eux pour la réussite et le salut de leurs ados.
  • Si vous remarquez un comportement anormal chez un ado…ne laissez pas passer – parlez avec lui – si vous n’obtenez pas d’explications satisfaisantes, partager avec quelqu’un de confiance  - informez les parents.
  • Etc…

Pour terminer,  revenons au thème essentiel de notre atelier :

III. Le lien entre parents et animateurs…

Après avoir  développé un certain nombre  de conseils pratiques,  synthétisons et posons nos cartes sur table ! Cette aide mutuelle que nous souhaitons est incontournable si nous voulons faire un travail correct.

La carte des familles  nous donne des éclairages sur :

  • L’arrière- plan de la vie de l’ado  Le climat dans lequel il évolue 
  • Ses points forts et ses points faibles.
  • Ses craintes, ses souffrances, ses complexes éventuellement.
  • Ses rêves
  • Ses lacunes
  • Etc…

 Notre carte en tant qu’animateurs chrétiens   :

 L’important étant d’avoir ouvert la voie par la communication (ci-dessus)

  •  Faire connaître l’immense ESPOIR qui existe réellement et qui peut devenir le leur dans la personne de JESUS.
  • JESUS est vivant – Il parle en 2015  au travers de la Bible – Il veut sauver – Il agit en 2015 comme au temps des Evangiles. Il a une parole spéciale pour les ados. et un encouragement réel pour les parents dans la détresse (cf versets bibliques)

Tout le bien après lequel un père ou une mère soupire pour son ado devient possible si on se tourne résolument vers JESUS, en croyant contre toute espérance qu’Il accomplit ce qu’Il a dit 

  • La Foi et l’Amour qui émaneront de vous animateurs seront certainement l’étincelle qui ranimera le courage de parents déçus, en souffrance et pessimistes. Accompagnez-les vers cJésus. Ne les lâchez pas.

 Il y aurait encore beaucoup à dire…que chacun creuse dans sa Bible…vous trouverez c’est sûr des trésors cachés que Dieu tient en réserve pour vous faire grandir et vous rendre experts….

Conclusion

 SI PARENTS ET ANIMATEURS JOUAIENT ENSEMBLE LA CARTE DE LA COMPLEMENTARITE, BEAUCOUP DE NAUFRAGES POURRAIENT ETRE

 EVITES

 BIBLIOTHEQUE DE VERSETS BIBLIQUES :

Voici maintenant pour vous  en cadeau  quelques citations du LIVRE (la Parole de Dieu) qui constitueront en elles-mêmes l’essentiel de ce topo !

Pourquoi ??  Parce que c’est Dieu qui s’adresse à vous animateurs, aux parents, aux adolescents ! C’est la règle d’or, la voie par excellence pour tous. C’est à LUI que nous laissons l’honneur de clôturer :

  •  «  Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement »  Hébreux 13.8
  •  « L’enfant livré à lui-même fait honte à sa mère »   Proverbes 29.15
  •  « N’hésite pas à punir ton enfant ! Quelques bonnes corrections ne le tueront pas au contraire : tu le préserveras ainsi du monde des morts «  Proverbes 23.13
  •  « Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, convaincre, corriger, instruire dans la Justice   « 2 Tim. 3.16   
  •  « Eduque l’enfant d’après la voie qu’il doit suivre…Même quand il sera vieux, il ne s’en écartera pas » Proverbes 22.6
  •  « Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher mais ceux qui comptent sur l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer. »  Esaïe 40.30-31
  •  « Une mère oublierait-elle l’enfant qu’elle allaite ? N’a-t-elle pas compassion du fils qui est sorti de son ventre ? Même si elle l’oubliait, moi je ne t’oublierai jamais !  Esaïe 49.15
  •  « Fais appel à moi et je te répondrai »  Jérémie 33.3
  •  « Quand un malheureux crie, l’Eternel entend et Il le sauve de toutes ses  détresses ! »  Psaume 34.7 
  •  «  Moi l’Eternel ton Dieu, je t’instruis pour ton bien, je te conduis sur le chemin à suivre ! Si tu étais attentif à mes commandements, ta paix serait pareille à un fleuve… »  Esaïe 48.17
  •  «  Je t’instruirai dit Dieu et te montrerai la voie que tu dois suivre. Je te conseillerai. J’aurai le regard sur toi «   Psaume 32.8
  •  « Enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur car cela est juste !  Honore ton père et ta mère (c’est le 1er commandement accompagné d’une  promesse : afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre » Ephésiens 6.1-2
  •  « Quant à vous pères, n’irritez pas vos enfants mais élevez-les en leur donnant  une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur  « Ephésiens 6.4 
  •  « Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique afin que  quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la Vie Eternelle » Jean 3.16
  • « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé  « Marc 16.16

  Ce n’est qu’un échantillonnage.  Votre responsabilité la plus absolue est de faire en sorte que chaque famille ait une Bible à la maison